Epreuves d'admission

Les épreuves de sélection évaluent l’aptitude des candidats à suivre l’enseignement conduisant au diplôme d’Etat d’infirmier anesthésiste. Elles comprennent :

  • une épreuve écrite et anonyme d’admissibilité de deux heures permettant d’évaluer les connaissances professionnelles et scientifiques du candidat en référence au programme de formation du diplôme d’Etat d’infirmier ainsi que ses capacités rédactionnelles.

Sont déclarés admissibles les candidats ayant obtenu à l’épreuve une note supérieure ou égale à la moyenne.

La liste par ordre alphabétique des candidats déclarés admissibles est affichée à l’école. Chaque candidat reçoit une notification de ses résultats ;

  • une épreuve orale d’admission permettant d’apprécier les capacités du candidat :
    • à décliner un raisonnement clinique et à gérer une situation de soins ;
    • à analyser les compétences développées au cours de son expérience professionnelle ;
    • à exposer son projet professionnel ;
    • à suivre la formation.

Cette épreuve consiste en un exposé discussion avec le jury, précédée d’une préparation de durée identique pour tous les candidats.

Une note au moins égale à la moyenne est exigée.

Sont déclarés admis les candidats les mieux classés dans la limite des places figurant dans l’autorisation de l’école, sous réserve que le total des notes obtenues aux épreuves de sélection soit égal ou supérieur à la moyenne.

En cas d’égalité de points, le classement est établi en fonction de la note obtenue à l’épreuve d’admissibilité. En cas de nouvelle égalité, le candidat le plus âgé sera classé le premier.

Une liste complémentaire peut être établie. Les candidats inscrits sur cette liste doivent justifier d’un total de points obtenus aux deux épreuves égal ou supérieur à la moyenne. La liste complémentaire est valable jusqu’à la rentrée pour laquelle les épreuves de sélection ont été ouvertes.

Toute place libérée sur la liste principale du fait d’un désistement ou d’une demande de report de scolarité peut être pourvue par un candidat classé sur la liste complémentaire établie à l’issue des mêmes épreuves d’admission

Les résultats des épreuves de sélection ne sont valables que pour la rentrée au titre de laquelle ils ont été publiés. Toutefois, le directeur de l’école accorde une dérogation de droit de report d’un an non renouvelable en cas de congé de maternité, de congé d’adoption, pour garde d’un enfant de moins de quatre ans, en cas de rejet de demande d’accès à la formation professionnelle ou à la promotion sociale, de rejet de demande de congé de formation ou de rejet de demande de mise en disponibilité.

En outre, en cas de maladie, d’accident ou si l’étudiant apporte la preuve de tout autre événement grave qui lui interdit d’entreprendre ses études au titre de l’année en cours, un report de scolarité d’une année peut être accordé par le directeur de l’école ou par le directeur central du service de santé des armées, sur proposition du directeur de l’école.

Les candidats ayant bénéficié d’un report de scolarité doivent confirmer par écrit leur entrée à l’école, à la date de clôture des inscriptions, sous réserve, le cas échéant, de l’obtention ultérieure d’une prise en charge financière.